Voir les photos (2)

Le béguinage et sa béguine : Marguerite Porette

Non Classé à Valenciennes
  • LE BEGUINAGE ET SA BEGUINE : MARGUERITTE PORETTE

    Marguerite Porete (vers 1250 – 1310) est une écrivaine et poétesse mystique chrétienne. Son livre Le Miroir des simples âmes anéanties, explorant l’amour de Dieu, choque l’Eglise de l’époque. Aujourd’hui, il est de plus en plus considéré comme un ouvrage majeur du Moyen Âge. Originaire du Comté de Hainaut et probablement de Valenciennes, elle nait vers 1250. Aucune information ne nous est parvenue sur sa famille ou son enfance, mais...
    LE BEGUINAGE ET SA BEGUINE : MARGUERITTE PORETTE

    Marguerite Porete (vers 1250 – 1310) est une écrivaine et poétesse mystique chrétienne. Son livre Le Miroir des simples âmes anéanties, explorant l’amour de Dieu, choque l’Eglise de l’époque. Aujourd’hui, il est de plus en plus considéré comme un ouvrage majeur du Moyen Âge. Originaire du Comté de Hainaut et probablement de Valenciennes, elle nait vers 1250. Aucune information ne nous est parvenue sur sa famille ou son enfance, mais Marguerite, faisant preuve d’une solide culture théologique comme profane.

    Marguerite est considérée comme une béguine, ces femmes généralement célibataires ou veuves qui forment des communautés religieuses laïques.

    Très répandues en Flandres, les béguines vivent selon une règle monastique mais ne prêtent aucun vœu perpétuel. Elles vivent dans des béguinages (comme on peut en voir à Bruges …), constitués de petites maisons individuelles installées autour d’un jardin central et d’une église.

    Les béguines jouissent d’une grande liberté, s’affranchissant de la domination masculine tout en continuant à vivre dans le monde, au sein des villes. En outre, étant laïques, elles ne sont pas sous l’autorité de l’Eglise et cette liberté féminine déplait rapidement à l’institution.

    Aux alentours de 1290, Marguerite Porete fait paraître son livre, Le Miroir des âmes simples anéanties et qui seulement demeurent en vouloir et désir d’amour. Il traite de l’amour divin. Elle écrit cet ouvrage mystique, à la fois de théologie et de poésie, en langue vernaculaire (en langue d’oïl) pour le rendre plus accessible, et non en latin comme le veut la règle.
    Très avant-gardiste, ce livre rencontre rapidement le succès et le scandale. L’Eglise y voit une démarche visant à se passer de l’institution, et à s’attaquer à ses fondements parmi lesquels les sacrements. La qualité de béguine de son auteure, et sa liberté de fait, ne peut que lui nuire.

    UN BÛCHER PLACE D'ARMES POUR SES LIVRES, UNE BÛCHE A PARIS POUR ELLE.

    Son livre est condamné pour hérésie dès 1300. En 1306, l’évêque de Cambrai, Gui de Colle Medio, en fait brûler un exemplaire sur la Place d’Armes de Valenciennes. Malgré cette première condamnation, Marguerite ne retire pas son livre et persiste à le faire circuler. Elle est alors dénoncée à l’Inquisition par l’évêque de Chalons. Le procès mène, après jugement, à la double condamnation du livre et de son auteure.

    Le 1er juin 1310, trois semaines après l’exécution de cinquante-quatre templiers, Marguerite Porete est brûlée vive en place de Grève à Paris. Son livre lui survit, par un manuscrit du XVème siècle qui modernise le texte d’origine.

    LITOGRAPHIE – DENTELLIERES DANS L’ENCLOS DU BEGUINAGE
    1914 - Médiathèque Simone Veil - Lucien Jonas - Anzin, 1880 - Paris, 1947

    Le détail de la lithographie de Lucien Jonas, montre des dentelières dans l'enclos du béguinage de Valenciennes. Cette œuvre a été utilisée pour illustrer l’affiche du gala du 18 avril 1926, organisé au profit de l’école de dentelle.

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------->>>
    LE COIN DES ENFANTS :-)

    Sur l’œuvre en photo devant toi tu aperçois 3 béguines (trois religieuses), on les reconnait grâce à leur chapeau qu’on appel :
    • Le béguin ?
    • Le chapi ?
    • La toge ?

    LE SAVIEZ-VOUS ? Margueritte Porette était une béguine, elle est très connue car elle était écrivaine, elle aimait aussi beaucoup les poèmes.

    LA BONNE REPONSE EST :-) Le béguin
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024