L'Endroit

Cuisine gastronomique à Valenciennes

IMG_0705.JPG
endroit-valenciennes.jpg
IMG_0706.JPG
IMG_0711.jpg
IMG_0714.jpg
  • De l’originalité avec tant de simplicité…

    De l’originalité avec tant de simplicité…

    Le « Gastby » de Valenciennes, nous l’avons trouvé et il est situé dans le prolongement de la rue du Quesnoy, l’une des rues les plus commerçantes de Valenciennes .
    Incroyable mais vrai ! Dès l’entrée, l’affiche du film nous interpelle et nous fait sourire. Ce n’est pas Leonardio Di Caprio dessus mais bien Lionel au centre et ses 4 coéquipiers ! Surprenant vous me direz ? Mais avancez encore un peu plus pour rentrer dans le restaurant. Une tapisserie des années 20 sur un des murs, cette moquette au sol et ces lampes de table dorées vintage nous plonge dans une tout autre époque. C’est joliment décoré mais épuré et lumineux. Vous seriez tenté de dire c’est magnifique ! Quelques plantes vertes et objets sur les rebords de fenêtres accompagneront vos repas autour d’une table ronde. Lionel a eu cette envie de tout changer il y a quelques mois. Une nouvelle décoration et une nouvelle carte. 14 ans d’existence aujourd’hui qui mérite bel et bien qu’on en parle et qu’on y rentre !

    Ne pensez ou ne lui dites pas que c’est un restaurant gastronomique. Pour Lionel, la « gastronomie » passe avant tout dans les doigts et non dans le produit. C’est une évidence. Dans sa cuisine, tout se fait surtout avec amour et avec des produits simples. Un de ses meilleurs amis lui a même dit un jour « ton steak haché est aussi bon qu’un foie gras ! » Pas étonnant, après avoir fait une école hôtelière et 25 ans dans le métier, Lionel sait tout faire et s’adapte ! Si vous lui commandez un cassoulet, aucun problème pour lui. Mais il aime surtout cuisiner le poisson. Chez lui, pas ou plus besoin de faire un filet de Turbot aux truffes pour se régaler. Tout se joue dans la cuisson parfaite et il y prend plaisir, jusqu’à vous proposer un Fish & Chips maison. C’est pourtant simple vous me direz mais il faut être servi pour comprendre.

    Rassurez-vous, si vous aimez la viande, Lionel ne vous a pas oublié pour autant avec son échine de cochon braisé, le Parmentier de canard confit ou le Filet de boeuf au beurre d’escargots. Un plat servi avec une purée de pois cassés et de pommes de terre. Ses présentations sont originales. Des plats de 13 à 21€ qui vous étonneront tout comme la soupe Thaï au lait de coco et crevettes. Proposer des saveurs complétement différentes, ça, Lionel aime aussi.

    Et la bisque de lotte & Saint-Jacques sauce homard, il vous en parlerait des heures. Une bisque maison unique piquée au vin blanc, montée au beurre et crémée, juste un délice pour vos papilles… Mais avant, appréciez autour d’un apéritif, ses huitres fines et délicates au léger goût de noisette. Ces « Spéciale de Saint-Vaast » viennent de la Bourriche Bleue de Valenciennes (p19) et disponibles début octobre.

    Lionel est aussi un amoureux des cèpes. Dès leur première sortie des bois (fin septembre), on les retrouve aussi à la carte et sous différentes formes (sur toast chaud avec du foie gras, en omelette et même dans des pâtes si vous le souhaitez). Lionel en est fier de ses cèpes qu’il chouchoute, elles aussi avec amour, dans sa cuisine. Une cuisine où il y prépare également de bons petits « desserts » et non des pâtisseries comme il dit. Un gâteau au chocolat maison, un pain perdu aux pommes ou un tiramisu plait tout autant chez lui qu’un Saint-Honoré.

    Alors, si pour vous et comme Lionel, la cuisine est à faire de choses simples et bien faites, vous êtes au bon Endroit !


    Virginie Bornier