Daïdokoro

Restauration à thème ,  Restaurant ,  Cuisine japonaise à Valenciennes

Interrieur_tablebois_Daidokoro_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
Poulet Teriyaki et Salade Chirashi_DAIDOKORO_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
daidokoro.jpg
Daïdokoro_interieur_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
Interieur_Daidokoro_valenciennes_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
Poulet Teriyaki et Salade Chirashi_DAIDOKORO_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
TONKATSU_DAIDOKORO_CMJN_300DPI_DBOUKLA.jpg
  • La cuisine japonaise est un art subtil, où tout se joue dans l'équilibre. Saveurs, textures, cuissons...

    Que connaissez-vous de la cuisine japonaise ? La plupart répondront sushis, yakitori, peut être ramen… mais résumer à cela cette cuisine si fine, si raffinée et si joliment présentée, serait extrêmement réducteur!

    « Cuisine », c’est justement ce que signifie Daïdokoro en japonais… et c’est le nom de la nouvelle et déjà incontournable table japonaise de la Région des Hauts-de-France !

    En France, la cuisine japonaise semble se limiter aux sushis et brochettes yakitoris. Les restaurants sont parfois tenus par des non-Japonais dont les plats ne sont pas toujours fidèles aux recettes d’origine. À Valenciennes, Junko Yoshihara et Tsuyoshi Okubo ont voulu nous faire découvrir la diversité de la vraie cuisine japonaise, authentique et surtout familiale.

    Les deux Japonais sont amis et il y a trois-quatre ans, ils ont émis l’idée d’ouvrir un restaurant ensemble, « un vrai restaurant japonais » avec l’envie de faire découvrir les plats que l’on déguste en famille, dans son pays, des recettes traditionnelles « comme à la maison »!

    Et parlons-en de cette maison dans laquelle on peut déguster cette cuisine japonaise populaire à des prix raisonnables… il s’agit d’une maison typiquement valenciennoise du XVIII siècle, en pierre et brique, située à l’angle de la pittoresque rue pavée de Beaumont et celle du Quesnoy.
    Nous sommes dans le vieux-Valenciennes et c’est justement ça qui fait l’originalité de ce restaurant…
    Une décoration occidentale, élégante, et épurée, où la chaleur du bois et de la brique l’emporte… l’étrange impression d’être dans un estaminet, mais en mode zen… C’est un lieu hybride, qui célèbre le mariage du meilleur du Japon et de Valenciennes. Les saveurs authentiques du Japon et tout ce qui fait le charme des vielles maisons françaises.

    L’âme particulière de ce lieu, c’est surtout le reflet de ceux qui l’ont imaginé ! Junko Yoshihara qui est en France depuis dix-huit ans et qui est initialement venue apprendre la cuisine de notre pays, si réputée dans le sien (elle a travaillé dans des restaurants parisiens). Tsuyoshi Okubo qui est arrivé en France en 2001 avec un visa étudiant et qui deux ans plus tard, rejoint l’équipe d’une agence de voyages valenciennoise pour s’occuper des personnels de l’usine Toyota et de leurs sous-traitants.

    A la carte, tout est à essayer sans crainte et avec des baguettes, bien sûr !
    Mais puisqu’il faut bien commencer par quelque chose, vous trouverez par exemple du poulet Teriyaki, et la fameuse soupe Miso…

    Le midi, Rié, une jeune japonaise vivant à Valenciennes depuis 2014, vous recommande de goûter le Tonkatsu. C’est un plat à base de porc pané et frit. « Ton » signifie « porc », et « Katsu » est l’abréviation de l'anglais « Cutlet », provenant du français « côtelette ». Il est accompagné d’une délicieuse sauce au curry.

    Le soir, toujours selon ses conseils, régalez-vous avec du poulet karaagé (poulet frit japonais).
    Les boissons sont, elles aussi, japonaises avec de la bière kirin à la pression, du whisky japonais ou bien encore différentes variétés de thés. Sans oublier le vin mais lui est français.

    Comptez 11 € le midi et entre 15 et 20 € le soir selon votre appétit, vous ne serez pas déçu-e-s ! Mieux vaut réserver avant pour être sûr d’avoir une table, surtout pour des groupes importants. Le restaurant est situé à quelques minutes à pieds, du Musée des Beaux-Arts de Valenciennes, de la maison Mathilde, ou encore du parc de la Rhônelle, un parc à l’anglaise conçu par Henri Martinet, l’architecte paysagiste français qui a dessiné le jardin français du parc impérial de Shinjuku Gyoen à Tokyo.


    Ouvert le mardi au samedi, 12h - 14h30 et 19h - 22h30 .
  • Capacité
    • Personnes :  45 Couvert(s)
    • Salles :  3 Salle(s)
  • Langues parlées
    • Anglais
    • Français
    • Japonais
  • Clientèles acceptées
    • Individuels
    • Groupes
Prestations
  • Disposition
    45 Couvert(s)
  • Accessibilité
    • Mobilité réduite
Tarifs
Moyens de paiement
  • Carte bleue
  • Espèces
  • Ticket restaurant (Edenred)
  • Tarifs
  • A la carte
    De 15 € à 30 €
Ouvertures
  • Toute l'année
  • Mardi
    12:00 - 14:30
    19:00 - 22:30
  • Mercredi
    12:00 - 14:30
    19:00 - 22:30
  • Jeudi
    12:00 - 14:30
    19:00 - 22:30
  • Vendredi
    12:00 - 14:30
    19:00 - 22:30
  • Samedi
    12:00 - 14:30
    19:00 - 22:30