Coron des 120

Site et monument historiques ,  Classé ou inscrit (CNMHS) ,  Patrimoine mondial UNESCO ,  XIXe siècle ,  Maison ,  Mine ,  Site industriel à Valenciennes

CORON-120-01.jpg
IMG_1225.jpg
IMG_1233.JPG
  • Ce logement est d’une modernité audacieuse pour son époque. Il est proposé à l’exposition Universelle de 1867 alors axée sur l’économie sociale par la Compagnie des Mines d’Anzin et obtient une médaille d’argent.

    Ce coron est comme un trait tiré de plus de deux cent cinquante mètres de long entre Anzin et Valenciennes. Il regroupe cent vingt maisons en six barreaux alignés. Chaque barreau est composé de vingt logements construits dos-à-dos. De part et d’autre du coron, on accédait aux maisons par une « voyette » qui distribuait les jardins, les clapiers, les puits et les cabines d’aisances. 
L’ensemble de l’opération est en briques.