-A +A

L'incroyable enquête d'Émile Zola dans le Valenciennois

Excursion en tramway

Découvrez un Paysage Culturel Évolutif Vivant

Germinal, fiction ou réalité ? Changer de regard sur le Bassin minier du Nord-pas de Calais, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial en 2012

  • Une enquête de terrain dans le Nord de la France Ses observations, ses rencontres lui donnent la matière pour écrire son illustre roman GERMINAL
  • Anzin Émile Zola choisit de placer l'intrigue de son roman au coeur de la Compagnie de Montsou qu'il calque sur le modèle de l'Illustre Compagnie des Mines d'Anzin
  • 1884 Dès le déclenchement de la grève des mineurs d'Anzin, Émile Zola répond à l'invitation d'Alfred Giard, député de Valenciennes et se rend dans le bassin minier.
  • 1866 Le saviez-vous ? Zola choisit de situer son action une vingtaine d'années plus tôt, pour assurer la continuité du récit de Germinal au sein des Rougon-Macquart.
  • La gare de Valenciennes Point de départ du périple de Zola dans le valenciennois. Il utilisera notamment le chemin de fer du Nord pour visiter les établissements du fond et du jour.
  • La cité Thiers C'est la qu'il découvre l'organisation et l'environnement dans lequel vivent les mineurs... elle lui sert de modèle pour la description de la fosse du Voreux dans son roman.

Embarquer à bord d’un tramway et découvrir à votre tour les paysages, les lieux qui l’on inspiré.

Découvrir l'une des 5 cités pilotes du Bassin minier. Être aux premières loges de la mutation d'une cité minière au XXI° siècle.

En février 1884, Émile Zola concrétise son projet d’aller passer quelques jours dans le pays des mines. C’est dans le Valenciennois et plus particulièrement sur les terres de la Compagnie des Mines d’Anzin, qu’il réalisera le travail préparatoire à l’écriture de son illustre roman Germinal.

Au cours d’une balade urbaine en tramway ponctuée de nombreuses anecdotes sur le voyage d’Emile Zola dans le Valenciennois, vous découvrirez les secrets de la création du mythe Zolien, mais vous comprendez surtout mieux la logique de l'inscription de notre paysage minier sur La liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2012.

Trésors de l’Humanité, le Bassin minier a été distingué au titre de « paysage culturel » et représente un lieu symbolique et universel de l’histoire de l’industrie et de la condition ouvrière. 4000 hectares de paysage sont inscrits au Patrimoine mondial, abritant 353 biens remarquables.

Cette excursion permet de decouvrir les paysages du Bassin minier avec un regard nouveau et de s'éccarter de l'image fossilisée de la mine que véhicule parfois encore certains stéréoypes créés aux XIX° siècle.

Aujourd'hui encore, pour ses nombreux lecteurs, Germinal est le reflet exact des conditions de travail et de vie de la communauté des mineurs. les commentaires du guide nous éclairent sur le travail d'Émile Zola. le cicrcuit revele combien il est avant tout un romancier dont l'écriture et le talent donnent naissance à un récit certe passionnant, mais qui peut s'affranchir parfois allégrement de la rigueur du documentaire.

Un exemple ? Le coron des 120, qui est l'une des étapes incontournables du circuit. Quelle surprise d'apprendre que celui-ci fut présenté comme un model de salubrité et de confort lors de l'exposition universelle de Paris en 1867.  On découvre en effet, combien, paradoxalement, les compagnies minières (notamment celles du Nord de la France), sont très en avance sur leur temps en matière d'habitat ouvrier.

Très vite on se prend au jeu de cette "incroyable enquête". C'est de surprises en surprises que l'on decouvre ce qu'il est finalement admis de croire ou pas en lisant Zola. C'est en marchant dans ses pas que l'on découvre ce qui releve de la fiction ou de la réalité dans ce qu'il à décrit du Bassin minier.

Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour decouvrir à votre tour le vrai visage du Bassin minier ?