LA MOBILITÉ

enjeu d'aujourd'hui avec Stéphane Meuric

stephane-meurci.png

Stéphane Meuric

Directeur et Porte-parole du site Transalley

Rencontre avec Stéphane Meuric

Une météo printanière idéale m’attendait pour me rendre au technopôle Transalley et rencontrer Stéphane Meuric, directeur du site depuis 10 ans maintenant. Une matinée qui roulait comme sur des roulettes ou des rails, comme vous voulez. Transalley c’est quoi exactement ? C’est le technopôle des mobilités et transports durables de Valenciennes, ou plutôt de Famars (près du campus universitaire). Le « Mobilis in mobili » ça se passe chez nous ! Soutenu et co-financé par la Région, Valenciennes Métropole et l’Université Polytechnique Hauts-deFrance, ce technopôle fait de Valenciennes aujourd’hui un territoire attractif et d’excellence en matière de mobilités et nous en sommes fiers. Que ce soit dans le secteur ferroviaire, automobile ou aéronautique, Transalley est le technopôle de référence et incontournable dans la région. Découvrons cela en quelques mots avec Stéphane Meuric, porte-parole des lieux, qui nous en dit plus sur la mobilité aujourd’hui.

Technicien auprès d’une équipe qui ne cesse de grandir, Stéphane est avant tout un artisan et le porteur du projet depuis plus de 10 ans : construire un écosystème nommé « Transalley ». En toute simplicité, ce projet a commencé au cœur d’une prairie et d’un préfabriqué en mai 2011. Il suffit juste de passer à côté en voiture ou en tramway pour constater aujourd’hui l’envergure du site sur le campus (80 hectares), et ses multiples bâtiments sortis de cette ancienne terre gallo-romaine. 2020 a été une année (ré)confortante pour Transalley et pour Stéphane de par la bonne dynamique des lieux mais aussi des différents équipements qui attirent le public, les entreprises et investisseurs de partout (même de l’étranger : Allemagne, Espagne). Entre la pépinière, l’incubateur de jeunes starts-ups de la mobilité pleine de créativité naissent sur le site, y sont accompagnées pour ensuite voler de leurs propres ailes. Découvrez par exemple l’assistant Jerico* avec ses trottinettes en ville ou Erode Moto. On entend parler d’eux ! Des étincelles innovantes sur le territoire et même sur la nouvelle piste (Gyrovia) que Stéphane est fier de me montrer du rooftop de l’IMTD (Institut des Mobilités et des Transports Durables).

Cet écosystème se veut un lieu d’excellence d’ambition internationale qui va héberger beaucoup de structures. On veut être un lieu ressources pour les entreprises qui décident de s’implanter mais aussi pour toutes les entreprises du territoire. Un technopôle est un concentré de compétences !

Entre nous, qui n’aimerait pas avoir un véhicule autonome, connecté de nos jours ? Qui n’utilise pas encore la mobilité digitale pour se déplacer ? Qui aimerait transformer sa voiture thermique en électrique ? Stéphane me dit que c’est possible en moins de 48h! Il s’en passe bien des choses sur place dans les FabLab. Le Technopôle Transalley et l’IMTD travaillent dur comme fer au quotidien pour tous ces développements et accompagnements. Savez-vous d’ailleurs qu’il dispose aussi d’un Kiosque Mobilité pour les 13-30 ans ? La mobilité s’adresse à tous même aux jeunes du territoire.

On parle de développement économique mais c’est aussi important de voir dans la philosophie qu’on travaille sur tous les sujets de la mobilité : être mobile pour les jeunes, c’est être employable, accéder aux études, pouvoir se déplacer, c’est aussi l’ADN du projet.

Stéphane me confirme que depuis le début de l’aventure et le projet initial, Transalley se veut avant tout un lieu ouvert au grand public à vocation culturelle (projet de label national « Cité des Métiers » en cours). Une grande fierté, non loin du Technopôle de Lille, qui en à peine 10 ans, a fait du territoire Valenciennois une véritable vitrine pour les starts-ups et porteurs de projets. Mais aussi jusqu’à Montréal pour lequel Transalley a été choisi comme modèle exemplaire d’implantation de technopôle de la mobilité, désormais jumelés depuis 4 ans. Avec d’autres agrandissements, plus de 5000 emplois et des évènements prévus dans les prochains mois, Transalley ne cessera de vous surprendre en innovation. (Re)pensons tous à l’avenir et à la mobilité de demain. Comment vivrons-nous ? Comment nous déplacerons- nous en milieu urbain ? Quelles connexions entre les nouvelles technologies et les usagers ? Cogito omnes* ! (*A cogiter)

 

Virginie Bornier

  • forumcdidier_crasnault.jpg
  • img_9113cimtd.jpeg
  • img_9117cimtd.jpeg
  • mobilis.png