Les volontaires valenciennois au service de la Coupe du Monde

Quelques portraits

Christelle, 42 ans Joker

Chez Christelle, le volontariat est une seconde nature. Originaire de Préseau (Nord), elle possède à 42 ans un très beau palmarès puisqu’elle a notamment été volontaire pour l’UEFA EURO 2016, les Jeux Olympiques de Rio 2016, les Championnats du Monde de Handball 2017 ou encore le Championnat d’Europe d’athlétisme 2017. Christelle travaille au service culturel de la Mairie de Trith-Saint-Léger (Nord) et s’implique au quotidien au sein de plusieurs structures sportives. Férue de tennis, cette ancienne arbitre qui fut juge de ligne à Roland Garros est Présidente d’un club de tennis et membre du comité de direction du département du Nord de tennis. Quand elle est éloignée des courts, Christelle s’adonne à sa passion pour les Lego® et participe à de nombreux jeux télévisés dont Questions pour un Champion ou encore Motus. Être volontaire sur la Coupe du Monde féminine de la FIFA, France 2019, représente pour elle l’opportunité de promouvoir le sport féminin et de participer à un événement qui se déroule à côté de chez elle. Recruteuse volontaire sur cet événement, elle occupera la mission de Joker durant la compétition. Elle sera notamment amenée à venir en renfort, en fonction des besoins et des problématiques rencontrées, pour l’un des 12 départements de l’organisation. Crédit photo : DR

Victor, 18 ans Gestion des volontaires

Du haut de ses 18 ans, Victor parle français, anglais, allemand et suédois. Un héritage transmis par un père suédois et une mère allemande et accentué par une jeunesse passée en Roumanie et en Belgique. Ayant déjà œuvré bénévolement en Allemagne pour l’accueil des réfugiés, Victor est un grand curieux et a soif d’apprendre des gens qu’il rencontre. Actuellement en année sabbatique après son bac, celui qui aimerait entreprendre des études en droit explique que le Mondial représente pour lui une opportunité exceptionnelle de rencontrer du monde. Motivé par l’expérience de sa mère qui fut volontaire en 2011 lors de la Coupe du Monde féminine en Allemagne, Victor sera mobilisé sur la mission Gestion des volontaires. Il participera entre autres à la réalisation et l’ajustement des plannings pour les différentes équipes de Volontaires ou encore à la distribution des uniformes. Crédit photo : DR

Roselyne, 69 ans Accréditations

A 69 ans, Roselyne parcourt les kilomètres comme elle en parle, avec passion et à toute vitesse. Coureuse aguerrie, elle a participé aux plus grands marathons du Monde dont ceux de Chicago, Berlin, San Francisco, Londres et de la Grande Muraille de Chine. Mais c’est celui de New York qui reste son terrain de jeu préféré puisqu’elle y a participé sept fois. Elle prévoit de faire cette année les semi-marathons de Barcelone, Cannes et Lisbonne avec ses filles. Passionnée de sport, cette ancienne professeure d’éducation physique et sportive court entre 10 et 20 kilomètres par jour et a débuté la course à pied à l’âge de 15 ans. C’est à l’occasion de son entraînement quotidien dans Valenciennes qu’elle a pris connaissance du Programme Volontaires lors d’un événement organisé sur la Place d’Armes. Être volontaire, c’est l’opportunité pour elle de rendre au sport tout ce qu’il lui a donné. Cette athlète pour qui le sport représente tant, et qui habite à 500 mètres du Stade du Hainaut, sera mobilisée sur la mission Accréditations. Crédit photo : DR

Gabriel, 30 ans VIP

Un esprit sain dans un corps sain, telle pourrait être la devise de Gabriel. Âgé de 30 ans, cet italo-brésilien a quitté son Brésil natal pour poursuivre ses études en Europe. En 2012, il atterrit à Bruxelles afin de terminer sa thèse dans le domaine de la nutrition. Installé depuis quelques années en France à Roncq (Nord), il travaille désormais dans une société spécialisée dans la vente de produits alimentaires pour poissons et reptiles. Passionné de sport, il fut joueur de handball professionnel à Maringa au Brésil et professeur d’éducation physique. Lors de la Coupe du monde Féminine de la FIFA, France 2019, Gabriel sera mobilisé auprès des VIP où sa connaissance de plusieurs langues sera un véritable plus. Polyglotte, il parle italien, français, portugais et anglais, instruments indispensables à sa panoplie de globe-trotter. Crédit photo : DR