-A +A

L'Unico côté jardin

De la mise au vert à la mise en bouche…

Je vous invite à découvrir la déclinaison rurale de « L’Unico » à Sebourg. Le saviez-vous ? L’institution valenciennoise a ouvert un restaurant gastronomique « L’Unico, côté jardin », en lieu et place du « Clos de la Perrière ».

 

Vous serez agréablement accueilli par Marion, la maître d’hôtel qui vous installera dans la pièce principale et vous expliquera la carte. Certes vous vous trouvez dans un restaurant gastronomique mais les plats sont simplement indiqués, sans chichis et très prometteurs. De la mise en bouche au dessert, appréciez le raffinement des mets qui vous seront servis. En entrée, laissez-vous séduire pour le carpaccio de Saint-Jacques relevé d’une vinaigrette à l’ananas et à la fleur de caviar, pana cotta à l’ail rose et glace roquette. Un délice.

Vous êtes plutôt carnassier ? Pas de problème, le foie gras poêlé sur une purée de butternut et noisettes torréfiées vous plaira à coup sûr.  La brochette de bavette Black Angus irlandaise, pommes de terre Noirmoutier et légumes glacés comme plat principal m’a également mis l’eau à la bouche et je ne suis pas déçue d’y avoir cédé !

Pendant les temps de répit entre vos plats, admirez donc la décoration du lieu. Aviez-vous remarqué que la nature est omniprésente ? Le magnifique jardin où l’on peut profiter d’un cocktail du moment, les différentes compositions florales en centre de table ou les tableaux qui peaufinent la décoration. Et cette décoration sobre et élégante avec comme notes principales le beige et le chocolat, apaisant n’est-ce pas ? La cheminée présente dans le salon en contrebas, entourée par ces fauteuils en velours noir diffuse une parfaite odeur de bois appréciable par ce temps automnal. C’est d’ailleurs à côté de l’âtre que se détend un jeune couple belge, sirotant un thé au jasmin. Vous pouvez également y venir en famille ou entre amis, le restaurant dispose d’une salle de réception de 20 personnes et quand les beaux jours seront à nouveau présents, la terrasse peut accueillir une trentaine de personnes.

Pour ma part, je suis installée près de la grande fenêtre qui donne sur le jardin. Les couleurs rougeâtre et orange sont parfaitement mises en valeur grâce aux spots dans l’herbe.  En fond sonore, un poste de radio diffuse de jolies reprises féminines et jazzy de célèbres morceaux de U2, des Rolling Stones ou encore de  Depeche Mode. Je m’y sens à l’aise. Je vous parlais d’une pause toute à l’heure. En effet, lorsque j’ai voulu partager des photos de la présentation singulière des plats sur les réseaux sociaux, qu’elle ne fut pas la déroutante surprise de ne capter aucun réseau. Oubliez donc l’idée de passer un coup de téléphone ou de surfer sur Internet, la déconnexion se fait totale. Le WIFI est proposé à l’intérieur mais pourquoi ne pas en profiter pour marquer un temps de répit et de profiter du moment présent en bonne compagnie ? Monsieur Vincent, gérant et chef de cuisine de l’établissement vient à ma rencontre. Il me confie qu’il n’utilise que des produits frais de saison avec comme mot d’ordre  la proximité (le pain est de la boulangerie de Sebourg, la volaille de Rombies et les fromages de la région). Son leitmotiv est de proposer une cuisine « créative et généreuse avec une association de produits frais pour faire plaisir aux gens, comme à la maison ». Il me conseille également de réserver si on désire venir manger un samedi midi ou un dimanche soir, jours de forte affluence.

Entre nous, L’Unico côté jardin est donc le restaurant idéal pour faire une pause rurale et gourmande.

OPHÉLIE DELCROIX